Manifestation à Clamart pour sa forêt- juin 2019

A l’époque où l’on préconise de développer des trames vertes dans le milieu urbain,  les clamartois apprennent le projet d’une “trame grise” plus large encore dans leur forêt !

Aussi, le samedi  29 juin 2019,  ont-ils manifesté leur opposition à un élargissement de voirie dans le bois de Clamart faisant lui-même partie de la forêt de Meudon. Cet élargissement vise à entamer la forêt plus qu’ils ne le disent, compte-tenu du recul des accotements et des coupes d’arbres induites là où la route est déjà enclavée.

Voir sur YouTube notre reportage vidéo

Ce mécontentement s’inscrit dans un malaise de plus en plus oppressant des franciliens à avoir le sentiment “d’être mis sous tutelle”  concernant le devenir de leur ville, des espaces verts et des forêts présentes sur leur territoire communal.

En effet certaines communes ne semblent plus gérées comme des villes mais comme des territoires de spéculation foncière livrés aux promoteurs au risque de permis de construire abusivement alloués… La volonté de  densification urbaine induit l’intention d’élargir les voiries sur les derniers espaces non habités, telle la forêt… Mais les habitants ne s’y retrouvent plus du tout et se sentent abusés.

On regrette très vivement l’absence de vision civilisatrice de ceux qui en décident et le trop d’intérêts du BTP prévalant sur les collectivités. On se prend d’envie de nos voisins d’Outre-Rhin ayant moins joué la carte de l’urbanisme concentrationnaire pour mieux optimiser la répartition villes/campagne, si ce n’est la répartition ville/forêt, tandis qu’ils ont de surcroit des réserves naturelles forestières de taille surclassant de loin celles en France pour une population plus nombreuse !

Clamart (Haut-de-Seine)